Est-ce que le plan d’Erdogan est de devenir le Roi d’Irak ?

En consultation direct avec les plus hauts niveaux du gouvernement à Bagdad, VT est exclusivement placé pour évaluer le désastre en Irak qui se déroule actuellement.

Jusqu’à présent, Erdogan était d’accord pour stopper ou peut-être ralentir son quoiqu’il fasse en Iraq. Bagdad déclare qu’Erdogan , travaillant avec les riches Kurdes, s’est emparé du territoire irakien.
Ce que Bagdad sait aussi est qu’on ne peut pas faire confiance à Erdogan. Même si les israéliens comprennent cela. Ils pensent qu’ils ont utilisé la Turquie contre l’Iran pendant qu’Erdogan jouait un double jeu avec Netanyahou. Ce fut finalement Netanyahou qui a réalisé ce qu’Erdogan était en train de l’utiliser comme un bouc émissaire avec la Russie.
Israël est vulnérable pour la Russie. La Turquie avec le contrôle du Bosphore ne l’est pas.
Ce qui est derrière cela est plus complexe. Premièrement, regardons cela comme la « deuxième étape» dans sa guerre contre la Russie. Erdogan, regardant à la fois Obama et Kerry dans la semaine des désastres en EU, a décidé de pousser la corde en assumant avoir carte blanche écrite par le Sécrétaire d’Etat pour faire tout ce qu’il veut sous un parapluie nucléaire bizarrement « combiné » de la Turquie.
Avec la Russie comme le nouveau sheriff du Moyen-Orient, Erdogan démonte la Russie. La manière la plus simple de faire cela est de poursuivre, non pas en Syrie, mais en Irak. La Syrie « s’est durcie » avec la Grande Bretagne et la France et même l’Allemagne en allant plus loin dans leurs campagnes aériennes. Il n’y a pas de chambre où intervenir pour le nouveau califat d’Erdogan, le véritable ISIS.
Oh? Supposons qu’ISIS est un rêve dans le tuyau et rien d’autre. Notons qu’ISIS revendique la responsabilité pour tout, peu importe de quel grief ils ont provoqué. Ils ont déjà pissé sur l’ours et ils sont en train d’en payer le prix. Ils s’en foutent, ils ne sont pas vrais.
C’est comme “Ben Laden” et le 9/11. La chose entière est une fiction, aucun terroriste ne sélectionne le seul ennemi qui peut les écraser et donc donne à l’ennemi une excuse parfaite pour le faire. Quand nous voyons ces scénarios, nous savons quelque chose d’autre est en cours et dans ce cas, si le pétrole remorqué d’ISIS jusqu’en Turquie est armé par la Turquie et, comme cela le semble, est défendu par la Turquie, alors ISIS est la Turquie.
Vous voyez, la nouvelle incursion turque est là à défendre Mossoul, et ne pas l’attaquer. ISIS fournit les lignes à la Turquie qui pourrait être perturbées. ISIS ne va pas si bien. Il a vraiment perdu Raqqa son ancien capitol. Cet endroit a été encerclé et est abandonné.
A présent, le nœud central, Der Ezzor, la capitale du pétrole de la Syrie , est sous les bombardements et sera flanqué si Palmyre tombe et Palmyre tombera.
Cela expose Mossoul. Si Ramadi tombe et Palmyre tombe, les deux grandes possession de l’année dernière par ISIS faite avec l’aide, nous a-t-on dit, des agendas de guerre d’Israël et des américains, alors la machinerie est en place.
Avec la Turquie assise sur les flancs de Mossoul, ils peuvent sauver ISIS, et en faisant ainsi, dicte les termes à ISIS des autres états clients ; l’Amérique, Israël et l’Arabie Saoudite.
La Turquie se déplace vers l’Irak, augmentant son territoire, protégeant sa mainmise de contrebande de son pétrole en Irak et Syrien, et poussant l’OTAN au bord d’une guerre nucléaire avec la Russie, faisant d’Erdogan, au moins dans son propre esprit, l’ « homme du moment ».
Si l’Irak court vers Poutine, Erdogan écrase l’Amérique. S’ils ne l’écrasent pas, Erdogan détruit l’Iraq, une nation qui explosera rapidement en des douzaines de morceaux.
L’Iran est flanqué, en ligne de touche par leurs arrangements commerciaux complexes avec la Turquie et leur “danse de la mort” actuelle avec les US par dessus le règlement nucléaire. L’Iran est incapable de se déplacer en Irak sans jouer dans les mains d’Erdogan et envoyer les Sunnites, incluant tout le Kurdistan, dans le cloaque turque.
Erdogan avance à pressent la Reine sur l’échiquier du Moyen-Orient à moins que quelqu’un d’autres avance en connaissant un meilleur jeu.
Les seuls personne qui ont ces capacités sont Nouri Maliki et Poutine.
 Source : veteranstoday.com

0 comments:

Enregistrer un commentaire