Médecins sans Frontières accusés d’espionnage et de trafic de drogue

 

    La République populaire de Donetsk accuse Médecins sans Frontières d’espionnage et de trafic illicites de substances psychotropes
    Kaiser_580
    Bart Janssens, directeur des opérations de MSF a exprimé des préoccupations sur ce mouvement en disant qu’il « va priver des milliers de personnes d’aide médicale d’importance vitale. »
    Note de la rédaction VT : après avoir suivi les opérations de cette organisation à l’intérieur de la Syrie, nous ne sommes absolument pas étonnés. Peut-être que maintenant nous savons pourquoi les Américains les ont fait sauter finalement. Il y a certainement plus de choses qui se passent que simplement de la médecine et ceci est une histoire crédible.
    Note SM: le dernier rapport de Benjamin Fulford informe sur le fait que l’hôpital à Kunduz de Médecins Sans Frontières, qui a été bombardé en Afghanistan, était un centre de distribution d’héroïne (appartenant évidemment à la cabale qui s’en sert pour se remplir les poches d’argent). Donc il y a vraiment une forte possibilité que ce soit le cas.
    Voir : http://stopmensonges.com/des-negociations-secretes-de-haut-niveau-continuent-alors-que-larmee-de-letat-malsain-disrael-est-mise-sous-blocus-aerien-et-maritime/
    Afficher l'image d'origine

    MOSCOU, 25 Octobre 2015 – TASS:
    Le comité d’accréditation des missions humanitaires de la République autoproclamée populaire de Donetsk (RPD) a déclaré dimanche qu’il avait retiré l’accréditation de médecin sans frontières (MSF) par rapport à son implication dans l’espionnage et la contrebande de substances psychotropes.
    « Le ministère de la Sécurité de l’État de la République populaire de Donetsk a exposé une série d’actions suspectes réalisée par cette organisation, y compris la collecte d’informations relatives à la défense et la réalisation de formations psychologiques chez les personnes vivants près de la ligne d’engagement qui a délibérément désorienté les gens », a déclaré dimanche l’agence d’information de Donetsk, citant la déclaration de la commission.
    En dehors de cela, l’organisation MSF a été détectée en train de fournir des substances psychotropes qui sont illicites dans la RPD.
    « De telles actions d’une organisation internationale sont une violation de la loi et une menace pour la sécurité de l’État. Après avoir analysé cette information et en étant guidée par ses règlements, le comité pour l’accréditation des missions humanitaires a pris la décision de priver l’organisation internationale Médecins sans frontières de son accréditation dans la république « , dit le document.
    Médecins Sans Frontières (MSF) a dit plus tôt qu’il avait été informé par un comité humanitaire de la République populaire de Donetsk que son accréditation avait été retiré et lui a demandé de «cesser immédiatement ses activités » là-bas.
    L’ONG MSF, la plus grande organisation d’aide médicale d’urgence dans le monde entier, a déclaré sur son site web qu’il a jusqu’à présent coordonné l’ensemble de ses activités avec les autorités de la République populaire et  qu’il « est prêt à poursuivre cette collaboration pour la santé de milliers de citoyens vulnérables de la RPD. »
    Bart Janssens, directeur des opérations de MSF, a exprimé des préoccupations suite à ce mouvement en disant qu’il « va priver des milliers de personnes d’une assistance médicale d’urgence. »
    « Cette décision aura des conséquences mortelles pour les patients que MSF laisse derrière . Nous recommandons vivement le Comité humanitaire de la RPD de revoir la décision sans délai afin que nous puissions recommencer à fournir des soins de santé plus que nécessaire « .
    Il a dit que la décision doit être passée en revue « afin de pouvoir encore une fois fournir des services médicaux cruciaux à ceux qui sont dans le besoin. »
    L’organisation opère dans l’est de l’Ukraine depuis 2011. Depuis mai 2014, il a fourni une aide humanitaire médicale via des cliniques mobiles et des donations aux établissements de soins de santé des deux côtés du conflit.
    Source: http://www.veteranstoday.com/2015/11/04/doctors-without-borders-accused-of-espionage-and-drug-smuggling/

    0 comments:

    Enregistrer un commentaire